Description

Il faut d’abord comprendre que tous les lasers et les IPL fonctionnent en émettant une lumière dirigée envers une cible particulière. Par exemple, un LASER vasculaire va émettre une lumière dirigée vers l’hémoglobine des vaisseaux afin de cibler ces derniers de manière sélective. Pour ce qui est de la dépilation définitive, les Lasers dépilatoires et les IPL émettent des rayonnements lumineux qui ont comme particularité de cibler la mélanine, laquelle est contenue à la fois dans le poil et dans la peau. La mélanine est une sorte de pigment fabriqué dans notre peau, qui lui confère une coloration; plus il y a de mélanine dans la peau plus elle sera foncée, plus il y a de mélanine dans le poil plus il sera foncé également. Afin de garantir que le poil absorbera plus de rayonnement que la peau, on doit s’assurer qu’il est plus foncé que la peau et donc qu’il contient plus de mélanine. Voilà pourquoi on ne doit faire une dépilation définitive que sur des poils plus foncés que la peau.

Revenons maintenant au mode d’action de la dépilation par LASER dépilatoire et par IPL. Comme expliqué, le poil va absorber le rayonnement sur toute sa longueur et par conséquent on obtiendra un échauffement des structures qui fabriquent le poil qui se trouvent autour de ce dernier (papilles, matrice, gaine conjonctive, etc). L’énergie thermique détruira de façon définitive les structures fabriquant le poil, ce qui va l’empêcher de repousser.

Donc ce qui rend cette technique définitive est le fait que le LASER détruit les éléments qui fabriquent le poil, alors que les autres techniques d’épilation classique ne font qu’ enlever le poil sans toucher aux structures qui le fabriquent,  ce qui implique qu’il en repoussera un autre obligatoirement.

 


Les différences entre LASER & IPL

je vous concède que ces techniques sont parfois difficiles à comprendre et qu’il existe encore beaucoup de confusion entre l’IPL et le LASER dans l’esprit du grand public! Ces deux traitements se ressemblent beaucoup, car ils envoient tous les deux une lumière intense dans le follicule pileux. Lorsque cette lumière est absorbée par le poil et le traverse comme une autoroute,  elle est transformée en chaleur et détruit les éléments qui fabriquent le poil, l’empêchant ainsi de repousser. C’est le principe de base de la dépilation définitive.

Ce qui va différencier le LASER de l’IPL, c’est que la lumière LASER est composée d’un seul type de rayons ayant une même direction, pouvant induire un faisceau lumineux très énergétique. A l’inverse, une IPL est composée de divers rayonnements ayant des trajectoires différentes impliquant un faisceau lumineux plus large et moins puissant, bien que suffisant pour détruire les structures qui fabriquent le poil.

Cette différence impliquera la nécessité de réaliser 1 à 2  séances de plus avec une IPL comparativement à un LASER. Toutefois, je dois préciser que selon ma longue expérience, une très bonne IPL donne moins de complications qu’un bon LASER.

J’insiste par contre sur le fait qu’il existe sur le marché des appareils IPL de très mauvaise qualité et très bas de gamme qu’il faut absolument éviter. Il faut privilégier les grandes marques médicales telles que DERMEO, CANDELA, DEKA, LUMENIS, CYNOSURE, etc.



Pour quels résultats ?

Comme expliqué précédemment, la lumière émise par le LASER et l’IPL cible la mélanine contenue dans le poil. Ainsi, il est aisé de comprendre que plus le poil contient de mélanine, autrement dit plus il est foncé, plus la technique sera efficace. Du coup, c’est très efficace sur les poils foncés et un peu moins sur les poils clairs. Par contre, les poils blancs et gris contiennent peu de mélanine ce qui implique qu’ils ne peuvent absorber suffisamment de rayonnement. Par conséquent cette technique est complètement inefficace sur les poils blancs et gris.

Un minimum de 80 % à 95% des poils ne repoussent plus. Cependant, il faut savoir que le laser ne met pas à l'abri d'une éventuelle pousse de NOUVEAUX poils liés à un problème hormonal. Il faudra dans ce dernier cas refaire des séances sur les nouveaux poils et si possible corriger les troubles hormonaux.


Y a-t-il des contre-indications ?

Cette technique est d’abord contre-indiquée chez la femme enceinte et la femme qui allaite. Ensuite, elle est contre-indiquée dans le cas d’une peau bronzée ou chez une personne ayant reçu un traitement photosensibilisant car dans ces deux cas la peau absorbera trop le rayonnement et risquera de brûler. Il existe d’autres contre-indications plus rares telles que l’allergie au soleil par exemple. Enfin, il faut noter qu’on ne peut réaliser une séance de dépilation LASER ou IPL sur des poils situés sur un tatouage ou certaines lésions dermatologiques telles que les grains de beauté.

 

LA

DÉPILATION LASER & IPL

© 2023 by HEALTH AND BEAUTY WORLDWIDE SERVICES LTD